Le format SVG

A l’instar de Adobe® Flash®© (futur passé), Adobe® Flex®© et Microsoft® SilverLight®©, le format SVG permet toutes sortes de compositions graphiques, y compris dynamiques (voir des exemples). Il est d’ores et déjà adopté par Firefox, par la future version de Safari (Mac & Win), et par le plugin adobe svg (Mac, Win et Linux) pour le(s?) navigateur(s?) en position d’abus de monopole…

La version actuelle du format (voir ici) est déjà très complète, et la prochaine (1.2) devrait être au moins aussi fonctionnelle que le format Flash®© (animations, son, vidéo, etc…

Quelques logiciels libres et utiles pour créer des fichiers SVG:
Inkscape (télécharger)
The Gimp (télécharger pour windows)
Une petite liste ou Une autre plus complete…

En résumé:
Pour produire du SVG, point besoin d’une licence (836€, prix public ce jour) exorbitante.
De plus, le SVG étant un standard ouvert, il ne sera pas utile d’installer un plugin propriétaire ni de le mettre à jour pour voir les illustrations, encore moins d’acheter la mise à jour du logiciel permettant de le produire (à partir de 297,80€ pour Flash®© CS3) à chaque nouvelle version.
Bien entendu, les (riches et autres) adorateurs des suites logicielles de chez Adobe® pourront aussi utiliser Illustrator©, GoLive©, etc… pour produire du SVG ! (les standards ouverts sont aussi partagés par les éditeurs propriétaires… quand ça les arrange bien sûr !)

Jusqu’à présent, Internet s’est beacoup développé grâce à des standards ouverts comme le xml et ses dérivés (par exemple le format xhtml, utilisé pour ce site). Le format SVG en fait partie.

Sur le thème:
journaldunet.com
infogiciel.info
01net.com: « Reste à convaincre les graphistes habitués à Flash »

Related post

  1. 2007.07.04

    Tunnel ssh